Comment les nouvelles règles de l'UE pourraient affecter les entreprises de crypto-monnaie

Une nouvelle loi de l'Union européenne devrait renforcer la réglementation de l'industrie de la crypto-monnaie, freinant ce que l'on a appelé le "Wild West" de la finance. Ces nouvelles réglementations concernant les crypto-monnaies pourraient être à la fois une bénédiction et une malédiction. En effet, ceci pourrait entraver certains des avantages naturels des crypto-monnaies mais pourrait également rendre à la fois l'industrie et l'utilisation des crypto-monnaies comme méthode de paiement plus viables à long terme.

Ayant atteint leur apogée pendant la pandémie, ces marchés souvent volatils ont connu leur pire période depuis des années. La crypto-monnaie phare Bitcoin a récemment connu son pire trimestre depuis plus d'une décennie, et l'idée dans son ensemble a été ternie par son association avec les "NFT" (Non-Fungible Token - une sécurité financière des données numériques stockées dans une blockchain.)

Les crypto-monnaies, c’est quoi ?

Pour les non-initiés, les crypto-monnaies sont des monnaies entièrement numériques sécurisées par un cryptage puissant. Les crypto-monnaies sont généralement décentralisées, ce qui signifie qu'elles ne sont pas contrôlées et gérées par une seule entité, comme un gouvernement ou une banque. Au lieu de cela, ils existent dans une sorte de base de données publique qui est régulièrement synchronisée sur plusieurs emplacements à travers le monde, de sorte que la perte d'un emplacement n'affecte pas l'ensemble de la devise.

Les crypto-monnaies sont stockées dans des portefeuilles numériques, qui ont une clé publique et une clé privée. La clé privée vous permet d'écrire dans la base de données, en dépensant votre crypto-monnaie, tandis que la clé publique permet aux autres d'envoyer les "pièces" de cette crypto-monnaie à votre portefeuille. Chaque fois qu'une transaction de crypto-monnaie se produit, la base de données publique est mise à jour avec une nouvelle entrée qui contient une preuve immuable de son authenticité, garantissant que les données de transaction ne peuvent pas être usurpées ou modifiées.

Article : Votre entreprise doit-elle accepter les paiements en crypto-monnaie ?

Les crypto-monnaies peuvent être achetées avec d'autres devises, transférées à d'autres ou gagnées grâce au "minage", où les individus offre la puissance de leurs ordinateurs au réseau qui traite les transactions. Plus le nombre de pièces produites par cette méthode est élevé, plus le processus devient long et gourmand en ressources, garantissant que la monnaie ne sera pas dévaluée. Cela a suscité des inquiétudes concernant la consommation croissante d'énergie attribuée à l'extraction de crypto-monnaie.

Quelles sont les nouvelles règles de l'UE sur les crypto-monnaies ?

La nouvelle loi sur les marchés des crypto-actifs (MiCA) formulée par le Parlement européen et les États membres de l'UE a été conçue pour réglementer ce qui, jusqu'à présent, était un marché largement non réglementé. En vertu des lois précédentes de l'UE, les émetteurs de crypto-monnaies et les fournisseurs de services de crypto-monnaie (par exemple, les bourses) n'avaient qu'à se conformer aux contrôles de blanchiment d'argent. La nouvelle loi vise à atteindre deux objectifs : les exigences de constitution en société et la protection des consommateurs.

Article : Quels pays ont bénéficiés de la croissance la plus rapide en Europe en 2022 ?

Toute entreprise impliquée dans les crypto-monnaies devra obtenir un passeport pour opérer dans toute l'UE. Pour être éligibles, ils devront respecter des normes du marché et de protection des consommateurs et des investisseurs, similaires à celles appliquées aux devises du monde réel. Les actifs cryptographiques seront également soumis à des normes minimales de durabilité environnementale, dans le but de répondre aux préoccupations croissantes concernant l'utilisation d'énergie attribuée au secteur (estimée par certains à 0,2 % de la demande énergétique mondiale).

La loi fait également une distinction entre les types de crypto-monnaies utilisées pour les paiements et ce que l'on appelle les "stablecoins", qui sont des crypto-monnaies rattachées à d'autres devises afin de réduire la volatilité. Ces pièces stables - appelées « jetons de référence d'actifs » - seront supervisées par l'Autorité bancaire européenne, tandis que les jetons utilisés pour les paiements seront supervisés par l'Autorité européenne des marchés financiers.

Qu'est-ce que cela signifie pour les entreprises?

La nouvelle de la loi a reçu un accueil mitigé de la part de la communauté des crypto-monnaies. Certains pensent que l'ajout de réglementations peut être une pente glissante et saper le plus grand attrait des crypto-monnaies, à savoir qu'elles ne sont pas gérées et soumises aux banques ou aux gouvernements. La législation pourrait avoir un effet particulièrement fort sur les émetteurs de pièces stables, où la nécessité de maintenir une réserve et de limiter les transactions pourrait réduire les opportunités de bénéfices.

Article : Démarrer une entreprise en France en 8 étapes

Pour l'essentiel, cependant, la nouvelle loi a été bien accueillie à l'intérieur et à l'extérieur du secteur. La plupart des entreprises de crypto-monnaie reconnaissent les problèmes posés par le manque de stabilité et l'impact néfaste des récentes ventes et plantages de crypto-monnaie. La réglementation ne doit pas nécessairement être synonyme de transfert de contrôle, car les aspects essentiels des crypto-monnaies ne peuvent pas être contrôlés; et certains diront que les institutions financières influencent déjà les crypto-monnaies par le biais de la publicité et des investissements.

Pour les entreprises qui acceptent les crypto-monnaies ou qui souhaitent le faire, la nouvelle loi ne peut être qu'une évolution positive. Les crypto-monnaies fonctionnent pour les entreprises car les frais de transaction sont souvent inférieurs à ceux des fournisseurs de paiement équivalents pour les devises classiques ; parce qu'elles ouvrent potentiellement l'entreprise à de nouveaux clients ; et parce que les entreprises espèrent que la valeur de ces pièces augmentera davantage au fil du temps que les monnaies du monde réel, qui ont tendance à être plus stables. Tous ces aspects devraient être renforcés par une économie de crypto-monnaie plus stable et mieux régulée.

La nouvelle législation de l'UE représente une évolution incertaine mais inévitable pour les crypto-monnaies mais aussi une évolution qui pourrait présenter de nombreux avantages. Le marché de la crypto-monnaie s’est trouvé pendant un certain temps dans un no man’s land juridique et réglementaire (avec en conséquence de gros gains mais aussi des pertes importantes), mais cette situation n’est pas durable et stable pour les investisseurs.

La nouvelle législation de l'UE promet d'éliminer les aspérités et de faire des crypto-monnaies une alternative plus sûre et plus légitime aux monnaies traditionnelles. Dans le même temps, elle semble prête à conserver de nombreux avantages - et sera probablement la première de nombreuses lois similaires dans le monde.

Si vous avez besoin de plus d'informations sur la création d'une entreprise en Europe, vous pouvez télécharger nos guides détaillés gratuits sous cet article. Et pour plus de détails sur la création de société, les domiciliations, les introductions bancaires, les conseils fiscaux ou l'aide à la recherche d'un expert-comptable, appelez-nous directement au +33 (0)1 53 57 49 10 ou envoyez-nous un e-mail de notre page de contact.

Télécharger notre guide sur la création de société au Royaume-Uni

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input