Démarrer une entreprise en Norvège: formalités, services comptables, TVA & introduction bancaire

La Norvège est un pays très apprécié pour sa qualité de vie. Il s’agit également du troisième pays exportateur de pétrole au monde après l'Arabie Saoudite et la Russie. La Norvège est une démocratie riche et stable ayant la capacité enviable d’associer le capitalisme du libre marché au bien-être social. Le climat d'affaires y est étonnamment bienveillant et la création de société en Norvège est un procédé aisé, à condition de respecter les formalités.

Quels sont les principaux types de société en Norvège ?

Les trois formes de structure d'entreprise les plus populaires en Norvège sont les suivantes :

  • La société à responsabilité limitée (AS)
  • La société anonyme (ASA)
  • La succursale d'une société étrangère

Quelles sont les principales caractéristiques d'une société à responsabilité limitée (AS) ?

  • C’est la forme la plus populaire pour les petites et moyennes entreprises.
  • Le capital social minimum est de 30000 NOK, entièrement libéré.
  • Il faut au moins un actionnaire ; un conseil d'administration est requis.
  • 50% des membres du conseil d'administration doivent être résidents de Norvège ou de l’Union Européenne.

Quelles sont les principales caractéristiques d'une société anonyme (ASA) ?

  • Il s’agit de la forme standard pour les grandes sociétés.
  • Le capital social minimum est de 1 million NOK, entièrement libérés.
  • Il faut au moins un actionnaire ; un conseil d'administration est requis.
  • 50% des membres du conseil d'administration doivent être résidents de Norvège ou de l’Union Européenne.

Est-ce qu'il est facile d'établir une succursale en Norvège ?

Une société étrangère peut établir une succursale en Norvège à condition de fournir les documents officiels de son enregistrement dans son pays d'origine. Les sociétés domiciliées en dehors de l'Union Européenne doivent obtenir la permission du ministre de l'industrie. La succursale doit être inscrite au registre des sociétés.

Dans quelle mesure la Norvège est-elle un pays à fiscalité élevée ?

En Norvège, les taux d'impôts pour les particuliers sont élevés, mais les sociétés sont traitées avec plus d'indulgence. Il existe un taux unique sur tous les revenus de capitaux, et la Norvège accorde une remise complète aux dividendes. Cela veut dire qu'elle a le taux d'imposition combiné sur les dividendes le plus bas de l'OCDE.

Existe-t-il des restrictions pour les investisseurs étrangers en Norvège ?

Généralement, le gouvernement norvégien met les investisseurs étrangers sur un pied d'égalité avec les investisseurs domestiques, mais il existe des exceptions pour lesquelles les autorités pensent que les intérêts stratégiques du pays sont menacés, par exemple la pêche et l'aviation, mais le secteur primordial du pétrole n’impose presque plus de restrictions aux investisseurs internationaux.

Est-ce qu'il est facile de recruter du personnel en Norvège ?

Il existe des agences de recrutement à travers tout le pays et nous serons heureux de vous aiguiller vers notre réseau de spécialistes en recrutement locaux - vous pouvez nous contacter pour plus d'informations.

A quoi ressemble l'environnement réglementaire ?

La Norvège a assoupli son régime réglementaire de façon significative ces dernières années. Les contrôles des changes ont été pour la plupart abolis et les bénéfices et dividendes peuvent être rapatriés librement sous réserve des obligations de déclaration de la banque centrale. Toutes les sociétés doivent déposer des comptes auprès du registre des sociétés et un contrôle légal des comptes doit être effectué chaque année.

Qu’en est-il du système bancaire ?

Le secteur financier de la Norvège est très avancé et bien en phase avec les besoins des investisseurs internationaux, et ouvrir un compte bancaire, nous pouvons vous assister dans cette démarche.

Si vous désirez plus d’informations concernant les services de création de société en Norvège, l’introduction bancaire, les services de comptabilités et les formalités de résidence, merci de nous contacter au 0033 (0) 1 53 57 49 10 ou par email sur notre page de contact.