Cinq mythes sur la culture d'entreprise française

Depuis des années, la France a toujours eu le stéréotype du mauvais endroit pour créer une entreprise. Bien que le pays soit l'une des plus grandes économies du monde, la culture française a toujours été considérée comme étant opposée à la prospérité des affaires. De plus les travailleurs et autres autorités ont la réputation de rendre la vie des entreprises aussi difficile que possible.

Bien qu'il y ait eu certains obstacles à la croissance des entreprises par le passé, le paysage commercial français d'aujourd'hui est très différent de celui des décennies passées. Voici cinq des mythes sur affaires en France, et les raisons pour lesquelles le pays est une bien meilleure destination pour les entreprises que vous ne le pensez.

« Les vacances en France sont trop longues »

Les vacances sont sacrées en France, et font partie de la culture du travail qui ne risque pas de changer. Alors que les dimanches ne sont plus des jours de repos définis comme il y a dix ans, il est vrai que les Français reçoivent plus de jours fériés que beaucoup de leurs voisins, en particulier par rapport au Royaume-Uni. Les travailleurs français bénéficient de 30 jours de congés payés par an (contre 28 au Royaume-Uni) et bénéficient également jusqu'à 13 jours fériés dans certaines régions.

Cependant, ce congé supplémentaire n’est pas aussi négatif que cela pour les entreprises. Un ensemble important d’études suggère que plus de temps libre encourage les gens à travailler plus dur, leur donnant le repos mental et physique dont ils ont besoin pour mieux performer au travail. Quand vous regardez à quel point la productivité du travail au Royaume-Uni a baissé (du moins, avant le travail à domicile) le système français commence à avoir un peu plus de sens.

« Il est trop difficile d’embaucher et de licencier des gens »

Les syndicats ont toujours eu beaucoup de pouvoir en France, et c'est encore vrai aujourd'hui. Les Français en général ont tendance à être plus impliqués dans la vie politique que beaucoup d'autres nations, et sont fortement protecteurs des droits des travailleurs qui ont été acquis au cours des siècles. C'est à la fois un point culturel et une réalité pour les entreprises françaises.

Article : Démarrer une entreprise en France en 8 étapes

Le déséquilibre de pouvoir entre les syndicats et le gouvernement a été légèrement corrigé ces dernières années. Grâce aux efforts du gouvernement actuel, une partie du pouvoir a été rendue aux entreprises, comblant ainsi des échappatoires dont abusaient certains employés et leurs syndicats.

Les changements apportés par le gouvernement actuel ont réduit certains des pouvoirs les plus extrêmes des syndicats, où un licenciement pourrait souvent être contesté, et conduire à des procédures judiciaires longues et coûteuses. Les entreprises en France peuvent désormais embaucher et licencier des employés beaucoup plus librement qu'auparavant, ce qui leur permet de se soucier moins de licencier des employés sous-performant et de les aider à se développer et à s'adapter aux circonstances changeantes.

« Il est trop difficile de trouver des financements »

On a longtemps eu l’impression que la France, bien qu’étant bon endroit pour démarrer une entreprise, n’était pas le meilleur endroit pour en développer une. Un manque d'opportunités de financement et certaines politiques de travail restrictives ont été considérés comme une entrave au développement des entreprises, la France abritant moins de « licornes » (entreprises d'un milliard de dollars) que des pays de taille similaire.

Article : Les meilleures villes pour les startups technologiques en France

Cette perception évolue rapidement, et la France ne devient pas seulement un foyer pour les startups talentueuses (comme l'immense hub de startups Station F), mais un endroit où les startups peuvent rester et se développer efficacement. En plus des financements de l'UE, les startups en France bénéficient du fonds d'investissement Bpifrance, et d'une vague d'investisseurs providentiels et de financement au démarrage. Cela ne fait qu'augmenter grâce aux efforts de La French Tech et de l'écosystème de startups technologiques en plein essor dans plus d'une douzaine de villes à travers la France.

« Les travailleurs en France font trop souvent grève »

La France est presque aussi célèbre pour ses grévistes que pour ses vêtements et sa cuisine. Les images de manifestants en colère perturbant les transports et occupant des usines font partie du folklore français et semblent prévaloir. Mais s'il existe des statistiques à l'appui - la France est "au-dessus de la moyenne européenne" en termes de grèves - elles sont plus rares qu'on ne le pense, et souvent ciblées loin des entreprises typiques.

Article : Quels sont les avantages de créer une entreprise en France?

La grève la plus récente à faire l'actualité a eu lieu début 2020, lorsque les cheminots ont abandonné leur poste pendant plus d'un mois. Cependant, il s'agissait d'un cas d'employés du secteur public en grève pour des modifications des retraites, ce qui aurait touché le plus durement les cheminots. À l'époque, la France avait la troisième dépense de retraite la plus élevée en proportion du PIB en Europe, et le gouvernement de Macron essayait de la réduire.

Bien sûr, les grèves en France se produisent, et même si elles ne visent pas souvent les entreprises privées, elles peuvent toujours vous perturber. Mais les grèves notables ont tendance à être plus éloignées les unes des autres et concernent davantage le secteur public. Dans les exemples les plus récents, ils ont en fait été une réaction à un gouvernement qui essaie d'équilibrer ses comptes et de faire de la France une destination plus efficace et plus compétitive pour les investisseurs.

« Créer une entreprise en France est trop compliqué »

Créer une entreprise en France est devenu beaucoup plus facile au fil des ans, car la France cherche à améliorer sa réputation commerciale et à courtiser davantage d'investisseurs étrangers. S'il est sans aucun doute vrai que les autorités françaises ont toujours l'amour des formalités, il existe des moyens faciles de contourner les obstacles - en particulier les problèmes de langue - lorsque vous avez un expert en création d'entreprise pour vous guider et vous aider dans vos démarches administratives.

Si vous avez besoin de plus d'informations, n'hésitez pas à nous appeler directement au 01 53 57 49 10 ou à nous envoyer un e-mail depuis notre page de contact et nous serons ravis de vous aider.

Télécharger notre guide sur la création de société au Royaume-Uni

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input