Démarrer une entreprise en Espagne: bureaux virtuels, TVA & fiscalité

L'Espagne a une réputation méritée en tant que terre d'opportunités à faible coût pour les investisseurs étrangers, mais les exigences administratives sont strictes, donc l'aide d'experts, comme celle que nous fournissons ici à Euro Start, est essentielle pour les entreprises qui cherchent à démarrer en Espagne.

Quels sont les principaux types de société en Espagne ?

Les deux formes de structure d'entreprise les plus populaires en Espagne sont les suivantes :

  • La société anonyme (S.A.).
  • La société à responsabilité limitée (S.L.).

Quelles sont les principales caractéristiques d'une société anonyme ?

  • La S.A. est la structure standard pour les grandes entreprises.
  • Le capital social minimum est de 60 100 €, dont au moins 25% doivent être libérés.
  • Le nombre minimum d'actionnaires est de un.
  • Un audit annuel est requis.

Quelles sont les modalités de création d'une société à responsabilité limitée ?

  • C’est la forme de société la plus commune pour les petites et moyennes entreprises.
  • Le capital social minimum est de 3 010 €, il doit être entièrement libéré.
  • Il faut au moins un actionnaire.
  • Un audit annuel des comptes n'est pas requis en règle générale.

Quels sont les autres types de société qui existent en Espagne ?

D'autres formes d'entreprise, moins répandues, peuvent être créées :

  • L’exploitant individuel : un seul propriétaire avec une responsabilité illimitée.
  • La propriété commune : deux propriétaires ou plus avec une responsabilité illimitée.
  • La société en nom collectif ou société en commandite.
  • La succursale ou le bureau de représentation.

Est-il compliqué de créer une société en Espagne ?

L'Espagne a une longtemps était connu pour sa lenteur bureaucratique comme de nombreux pays européens. Cette situation a radicalement changé ces dernières années avec un climat d'affaires qui est devenu plus libéral.

Qu'en est-il de l'impôt sur les sociétés ?

L’impôt sur les société en Espagne - il est possible d’obtenir un taux réduit les deux premières années ce qui peut être intéressant pour les sociétés qui s’installent et démarrent leur activité en Espagne.

Est-ce qu'il est facile de recruter du personnel en Espagne ?

Le virement libéral de l'Espagne a mis sous pression le marché du travail et le recrutement est rarement un problème pour les sociétés étrangères cherchant du personnel local. La main d'œuvre est instruite et flexible, les coûts de main d'œuvre restent bas et il existe des agences de recrutement à travers tout le pays.

A quoi ressemble l'environnement réglementaire ?

En conformité avec les pratiques standards de l'Union Européenne, les sociétés doivent s'enregistrer et soumettre des comptes annuels aux autorités réglementaires. Des audits annuels sont obligatoires pour les sociétés plus importantes. Il existe peu de contrôles sur les investissements étrangers à part certaines restrictions concernant les non-résidents de l'Union Européenne, notamment dans certains secteurs stratégiques, tels que les télécommunications. Le marché du travail est toutefois soumis à une réglementation plus stricte. La durée de travail hebdomadaire maximale est de 40 heures, et les sociétés doivent accorder six semaines de congés annuels à tous les salariés.

Est-il possible de bénéficier d'incitations financières ?

L'Espagne propose une large gamme de dispositifs d'incitation, dont beaucoup sont financés par l'Union Européenne. Ceux-ci incluent des incitations régionales en faveur des investissements dans les régions les moins développées du pays, des mesures pour encourager les investissements dans des secteurs spécifiques et des allègements fiscaux dans le but de réduire le chômage des jeunes.

Qu’en est-il des services bancaires ?

On dit que l'Espagne a plus de banques que tout autre pays de l'Union Européenne, et cela pour deux raisons. Tout d'abord, il existe un très grand nombre de banques régionales. Deuxièmement, de nombreuses banques internationales s’y sont installées ces trente dernières années.

Si vous désirez plus d’informations concernant les services de création de société en Espagne, les formalités de création, les bureaux virtuels ou les conseils sur la fiscalité et la TVA, merci de nous contacter au 0033 (0)1 53 57 49 10 ou par email sur notre page de contact.