Quels pays ont bénéficiés de la croissance la plus rapide en Europe en 2022 ?

Alors que les effets de la pandémie et de la crise énergétique continuent de se faire sentir, les économies européennes semblent sortir de leur torpeur. Les nouveaux chiffres du PIB pour la zone euro montrent une croissance soutenue pour de nombreux pays au cours des 12 derniers mois et des améliorations se poursuivant au cours de la nouvelle année. Une croissance moyenne modeste de 0,3 % a entraîné une augmentation annuelle de 5,2 %, malgré des pays comme l'Allemagne qui continuent de lutter.

Alors que le cœur économique traditionnelle de l'Europe est sous le choc d'une autre vague de coronavirus, d'autres pays commencent à montrer des dépenses de consommation élevées et à afficher une forte reprise postpandémique. Voici les pays d'Europe dont la croissance a été la plus rapide en 2022 sur la base des dernières données - et qui peuvent devenir des opportunités fructueuses pour les entreprises qui cherchent à s'établir sur le marché européen.

Espagne

L'Espagne est en tête des derniers chiffres de croissance pour l'Europe. La croissance trimestrielle est la plus forte de tous les pays de la zone euro à 2 % pour le quatrième trimestre 2021, tandis que la croissance est en hausse de 5,2 % par rapport à la même période en 2020. Le pays a sans aucun doute bénéficié d'un déploiement réussi du vaccin et d'une série de confinements mesurés, afin d’avoir une reprise économique équilibrée avec les mesures nécessaires pour limiter l'impact du coronavirus.

Article : Le meilleur pays pour démarrer une entreprise en Europe

Le moteur de cette reprise est l'éventail impressionnant de petites entreprises espagnoles. Alors que le « Mittelstand » allemand - les petites entreprises spécialisées qui approvisionnent souvent les géants de la fabrication - est sans doute plus célèbre, l'Espagne est peut-être le pays le plus axé sur les petites entreprises en Europe. 99,84 % de toutes les entreprises en Espagne emploient moins de 250 personnes, tandis que moins de 1 % emploient plus de 50 personnes.

Un plan de relance postpandémique a apporté également une note positive pour 2022. L'Espagne bénéficiera de 140 milliards d'euros de financement de l'UE pour la reprise en cas de pandémie, dont près de 70 millions d'euros de financement direct et environ 70 millions d'euros supplémentaires sous forme de prêts. Alors que le tourisme rebondit avec la fin des fermetures et des restrictions prolongées, l'Espagne est parmi les pays les mieux placés pour en profiter et accélérer sa croissance en 2022.

Portugal

L'autre moitié de la péninsule ibérique se porte également très bien en ce début d'année 2022. Les socialistes de centre-gauche viennent d'augmenter leur majorité aux élections nationales suite à leur gestion réussie de la pandémie, avec des taux de vaccination extrêmement élevés et un renversement des précédentes mesures d'austérité. Tout cela a conduit à des chiffres de croissance trimestriels de 1,6 % et à une augmentation du PIB de 5,8 % en glissement annuel.

600 millions d'euros par mois ont été rapidement mis à disposition des travailleurs en chômage partiel en 2020, tandis que 13 milliards d'euros de crédit ont été mis à la disposition des petites et moyennes entreprises. En 2021, 750 millions d'euros supplémentaires ont été mis à disposition sous forme de prêts et de subventions, ainsi que de subventions au loyer pouvant atteindre 50 %. Un moratoire sur les prêts aux entreprises a également été annoncé, initialement pour six mois puis prolongé jusqu'en septembre 2021.

Article : Quels sont les avantages d’une création d’entreprise au Portugal

Tout cela signifie que l'économie a fortement rebondi, avec de nouveaux gains attendus en 2022. Le tourisme est une part importante de l'économie portugaise et, à cette fin, le gouvernement a déjà annoncé un "plan de réactivation" de 6 milliards d'euros pour l'industrie. Le renforcement du mandat du gouvernement actuel devrait être une bonne nouvelle pour les entreprises, renforçant leur mandat et leur capacité à adopter des budgets.

France

Au plus fort de la pandémie et avec une grande partie du pays en confinement, il était difficile d'imaginer que la France rebondisse aussi rapidement qu'elle l'a fait. Pourtant, malgré l'impact continu de la pandémie sur le tourisme - la France étant le pays le plus visité au monde - l'économie a défié toutes les attentes. Une croissance trimestrielle impressionnante de 0,7 % s'ajoute à la croissance annuelle du PIB de 5,4 % et constitue une bonne nouvelle pour les entreprises du pays.

Article : Démarrer une entreprise en France en 8 étapes

Malgré une série de fermetures prolongées, un taux de vaccination extrêmement élevé a permis à la France de réduire régulièrement les mesures de contrôle au cours des derniers mois et d'accélérer la croissance pendant la vague Omicron. Cela contraste fortement avec l'Allemagne, qui souffre profondément de l'impact continu sur les exportations et d'une nouvelle vague dévastatrice du virus.

Les subventions gouvernementales ont contribué à soutenir la production et à encourager les investissements des entreprises, garantissant que la demande intérieure a été satisfaite, et les entreprises ont continué à innover. La croissance positive et l'environnement des affaires optimiste sont tous deux un grand coup de pouce pour le président Emmanuel Macron - dont les politiques axées sur le monde des affaires ont parfois suscité la controverse - alors qu'il cherche à se faire réélire cette année.

Suède

Bien que rarement considérée comme l'une des principales économies européennes, la Suède a dépassé nombre de ses voisins avec une croissance trimestrielle de 1,4 % et une augmentation de 6,1 % du PIB depuis le quatrième trimestre 2020. Cela peut être attribué en partie à sa stratégie extrêmement inhabituelle contre les coronavirus, sans aucun verrouillage national imposé à aucun moment. En conséquence, la plupart des entreprises sont restées ouvertes tout au long de la pandémie, bien que de plus en plus de restrictions aient été imposées au fil du temps.

L'impact initial sur les fabricants tels que Volvo et Scania s'est maintenant atténué, les fabricants de tout le pays accélérant désormais leurs efforts pour répondre à la demande refoulée. Entre-temps, un plan d'urgence de 27 milliards d'euros a aidé les petites et moyennes entreprises à rester à flot en payant une partie des salaires des employés et en couvrant les dépenses professionnelles liées aux absences pour cause de maladie.

Les chiffres de croissance de la Suède sont en fait plus élevés que prévu pour 2021 avant la pandémie - ce qui signifie que la pandémie a sans doute laissé le pays dans une position économique plus forte. La couronne suédoise a permis au pays d'éviter les déboires de l'euro et est restée stable tout au long de la pandémie. L'image pour les entreprises est bonne - et tout cela sans sacrifier des éléments de base tels qu'une forte culture syndicale.

Italie

De toutes les réussites européennes de l'année écoulée, celle de l'Italie est peut-être la plus inattendue. Sans doute le pays d'Europe le plus touché par le coronavirus, l'Italie est également très dépendante du tourisme et des exportations, deux domaines où la demande avait considérablement chuté. Mais l'année dernière a vu un effort réussi pour mettre fin aux blocages et aux restrictions, et les signes d'amélioration continue pour les entreprises sont positifs.

Article : Comment obtenir un visa entrepreneur en Europe

Le PIB de l'Italie a augmenté de 0,6 % au dernier trimestre, mais a augmenté de 6,5 % par rapport à la même période en 2020. L'élection de l'ancien chef de la Banque centrale européenne Mario Draghi au poste de Premier Ministre a aidé à guider l'Italie à travers le pire de la pandémie, où l'économie s'est contractée de 8,9 % l'année précédente. Ses réformes ont inclus des réductions d'impôts et des changements dans l'administration publique qui ont contribué à favoriser la croissance.

Les exportations et le tourisme étant toujours limités par l'impact de la pandémie, les principaux domaines de croissance ont été les secteurs de l'industrie et des services en plein essor. Cependant, avec la levée des restrictions dans le monde entier, cet été sera un indicateur de la reprise de l'économie touristique. Pour les entreprises avisées qui cherchent à capitaliser sur cette demande, l'approche amicale de l'Italie envers les investissements étrangers et les entrepreneurs peut être une combinaison séduisante.

Bien qu'il soit insensé de penser que nous sommes complètement sortis d’affaire, il y a de quoi être optimiste en 2022. La croissance économique dans la zone euro s'est produite non seulement malgré la pandémie, mais aussi malgré un déficit continu des exportations, une économie touristique sinistrée et une grave crise du carburant. Tous les signes suggèrent que cette croissance devrait se poursuivre cette année et annoncent une reprise pour les entreprises et les entrepreneurs à travers le continent.

Si vous avez besoin de plus d'informations sur la création d'une entreprise en Europe, vous pouvez télécharger nos guides détaillés gratuits sous cet article. Et pour plus de détails sur la domiciliation d’entreprise, les introductions bancaires, les conseils fiscaux ou l'aide à la recherche d'un expert-comptable, cliquez sur les liens, et appelez-nous directement au +33 (0)1 53 57 49 10 ou envoyez-nous un e-mail depuis notre page de contact.

Télécharger notre guide sur la création de société au Royaume-Uni

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input