Comment les entreprises européennes peuvent-elles accéder au marché britannique

On a beaucoup écrit sur les effets du Brexit sur le Royaume-Uni et sur la façon dont les entreprises britanniques ont désormais toutes les difficultés du monde pour pénétrer le marché européen. Cependant, on a moins parlé de la situation inverse. Si l'UE est suffisamment grande pour gérer la perte de l'économie britannique, cette dernière n'en reste pas moins un leader mondial sur divers marchés.

Perdre l'accès au marché britannique signifie rater près de 70 millions de clients potentiels et notamment l’un des pays le plus adepte des achats et paiements en ligne. Voici donc un aperçu de ce dont vous avez besoin pour accéder au marché britannique avec succès ainsi que quelques conseils sur la meilleure façon d'y parvenir dans le monde post-Brexit.

Calculez vos coûts

La première chose à garder à l'esprit est de savoir comment vous avez l'intention de transporter ou d'expédier des marchandises au Royaume-Uni ; et surtout comment le Brexit a modifié la donne. Bien que le Royaume-Uni reste un marché énorme et important, les obstacles que le Brexit présente pour le commerce peuvent devenir insupportables pour certaines entreprises. Avant de faire quoi que ce soit, vous devez lire le guide du gouvernement britannique sur les importations vers le Royaume-Uni et planifier vos coûts prévisionnels en comparaison des bénéficies potentiels.
Le plus grand changement pour les exportateurs vers le Royaume-Uni est la complexité du processus douanier. A la place des activités commerciales sans friction que connaissaient les entreprises avant le Brexit, il existe désormais différents processus pour différents types de marchandises, qui ajoutent tous une charge administrative. Bien que l’importation au Royaume-Uni ne vous soit pas facturée plus cher, le fait de demander à un représentant de gérer le processus à votre place (et de remplir les formalités administratives requises) peut coûter plus cher que vos ventes vous rapportent.

Article: Les avantages de la création d'une entreprise au Royaume-Uni

La quantité de paperasse et les coûts impliqués varieront selon le type de produit et la législation britannique en vigueur qui le régit. Par exemple, les marchandises «contrôlées» telles que les animaux et les produits pour animaux ou les médicaments relèvent de normes spécifiques au Royaume-Uni; vous devrez démontrer que vous avez respectées. D'autres produits qui ne sont pas «contrôlés» nécessiteront moins de certification, mais peuvent tout de même entraîner des frais supplémentaires d'expédition et de traitement.

Ouvrir une entreprise au Royaume-Uni

Pour limiter les maux de tête qui pourraient éventuellement survenir avec la bureaucratie et les formalités douanières supplémentaires liées au Brexit, de nombreux entrepreneurs, souhaitant faire du commerce avec le Royaume-Uni, vont ouvrir une succursale ou créer une entreprise sur place.

L'ouverture d'une société au Royaume-Uni étant très rapide, de nombreux entrepreneurs choisissent d'emprunter cette voie. Une entreprise peut être créée en 24/48 heures à compter de la soumission des documents, tandis que la moyenne européenne pour créer une entreprise est un peu plus longue, allant de plusieurs jours à quelques semaines.

Article: Démarrer une entreprise au Royaume-Uni - Un Guide

Faire des affaires au Royaume-Uni est extrêmement facile et les processus commerciaux sont flexibles par rapport à ceux des entreprises de l'UE. L'économie britannique est l'une des plus libérales du continent européen et encourage activement l'investissement étranger direct. Le cadre juridique y est parmi les plus flexibles au monde. Ce ne sont là que quelques-unes des raisons pour lesquelles les propriétaires d'entreprise décident eux-mêmes de s'installer au Royaume-Uni, plutôt que de devoir naviguer au travers des nouvelles règles du Brexit.

Faites vos recherches marketing

Ayant été membre de l’UE pendant des dizaines d’années, il peut être facile de supposer que vous en savez suffisamment sur l'environnement des affaires au Royaume-Uni. Si les désirs et les mœurs du public britannique peuvent être faciles à capter, le marché est cependant complexe et hyper-compétitif. Les entreprises qui exportent vers le Royaume-Uni devront être préparées quant à la façon dont elles positionnent leurs produits ainsi que la manière d’imposer leurs marques.

Comme dans la plupart des pays, les produits locaux ont tendance à être traités de manière préférentielle, bien que cela puisse dépendre de la nature du produit. Les moyens les plus simples de se démarquer sont de démontrer une qualité supérieure, d'adopter un prix attractif ou d'identifier les faiblesses des concurrents auxquelles vous pouvez remédier. Par exemple, comme les barres en chocolat sont devenues plus petites au Royaume-Uni, une barre plus grosse et plus épaisse pourrait être une USP et un nouvel argument de vente.

Vous devez également tenir compte de la manière dont les gens accèdent généralement à leurs produits ; en d'autres termes, où ils achètent et comment ils le font. Si vous venez d’Allemagne, par exemple (où les options «payer plus tard» sont courantes), vous serez peut-être surpris de constater que les retards de paiement ne sont pas encore totalement intégrés dans la culture du shopping au Royaume-Uni. De même, vous serez peut-être surpris de constater à quel point les achats en ligne sont dominants et à quel point les paiements par carte sont omniprésents.

Profitez des subventions

Les entreprises créent souvent une entreprise ou une filiale distincte au Royaume-Uni pour faciliter le processus administratif et pour avoir un point d’ancrage à partir duquel vendre et expédier des marchandises. L’un des grands avantages de cette démarche est le faible taux d’imposition des sociétés au Royaume-Uni, ainsi que l’environnement d’affaires généralement favorable. De plus, votre entreprise peut bénéficier d'un financement provenant de différentes sources, en particulier si vous développez activement des produits et que vous les vendez.
Le site Web Gov.UK propose une liste assez complète des subventions, prêts et autres incitations financières auxquelles vous pourriez avoir droit en fonction de la région dans laquelle vous vous êtes installé. Innovate UK s'applique souvent aux efforts conjoints de recherche et de développement, tandis que les crédits d'impôt R&D sont appliqués différemment selon la taille de votre entreprise. Le financement d'Horizon Europe reste quant à lui accessible aux entreprises basées au Royaume-Uni malgré leur sortie de l'UE.

Les entreprises qui développent des technologies ou des produits innovants sont susceptibles de recevoir une part plus importante des revenus des brevets, les bénéfices n'étant imposés qu'à 10% au lieu des 19% habituels. Si vous ne prévoyez pas de R&D, vous pouvez toujours bénéficier de la disponibilité de capital-risque et d'investisseurs providentiels, en particulier à Londres. Des incitations, notamment le programme d'investissement d'entreprise et les fiducies de capital-risque, offrent un allégement fiscal aux investisseurs dans les entreprises britanniques, ce qui en fait un environnement idéal pour évoluer et se développer.

Établir des relations

Vous savez sans aucun doute que l’art de faire des affaires consiste souvent à rencontrer les bonnes personnes. C'est aussi vrai au Royaume-Uni bien que les méthodes puissent différer légèrement. Cela est particulièrement vrai compte tenu des effets du coronavirus sur les réunions physiques. Bien que d'autres réunions puissent se faire sur Zoom cela ne remplace pas la soirée de réseautage traditionnelle ou autres salons qui permettent un certain nombre de rencontre.

Article: Déménager au Royaume-Uni - Business et Famille

Le moyen le plus simple et le plus courant de réseauter est peut-être via LinkedIn. En suivant les chefs d'entreprise britanniques pertinents et en interagissant avec leur contenu, vous pouvez commencer à établir une relation et nouer des contacts précieux. C'est quelque chose que vous pouvez ensuite exploiter pour créer votre propre public sur LinkedIn et publier du contenu qui établit votre réputation sur le marché. Finalement, les connexions viendront à vous et de nouvelles portes commenceront à s'ouvrir.

Cependant, les opportunités de réseautage en face à face restent un élément clé de la culture d'entreprise britannique et le seront probablement pendant un certain temps. Une recherche sur Google devrait vous aider à trouver les chambres de commerce de votre région, qui ont tendance à accueillir des événements réguliers pour leurs membres cotisants. C'est un excellent moyen de rencontrer une variété de propriétaires d'entreprises locales et d'interroger les gens sur le marché, ce qui vous aidera à mieux comprendre votre marché et votre clientèle.

Exporter vers le Royaume-Uni est une entreprise qui en vaut la peine si vous faîtes cela correctement. Afin de bénéficier de subventions et de réduire vos formalités administratives, vous devez généralement démarrer une entreprise ou une filiale au Royaume-Uni. Si vous souhaitez créer une société au Royaume-Uni, en France ou ailleurs en Europe, Euro Start Entreprises peut vous aider. Nous aidons les entreprises à démarrer et à se développer depuis 2007, grâce à notre réseau d’experts. Vous pouvez télécharger nos guides gratuits ci-dessous et nous contacter au +33 (0) 1 53 57 49 10 ou nous envoyer un e-mail à partir de notre page de contact. Nous serons ravis de vous aider.

Télécharger notre guide sur la création de société au Royaume-Uni

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input