Bienvenue

Bienvenue

Welcome

Appelez-nous: UK: 0044 (0) 203 445 0916
FRANCE: 0033 (0) 1 53 57 49 10

Quel est le meilleur visa pour créer sa startup en Europe ?

 Quel est le meilleur visa pour créer sa start up en Europe

La plupart des entrepreneurs pensent d’abord à créer leur entreprise dans leur pays d’origine, et l’implantation à l’étranger n’est pas la première des priorités. Pourtant, pour vraiment comprendre comment vendre à l'international, vous devez sortir de votre zone de confort. Bien que vous ne sachiez peut-être pas par où commencer, de nombreux pays recherchent activement des investissements, ce qui rend le processus de déménagement plus facile que vous ne le pensez.

Comment un visa peut lancer votre nouvelle vie à l'étranger

Pour les entrepreneurs qui ont un projet concret et des perspectives intéressantes, la relocalisation ou le démarrage à l’étranger peut être une expérience importante. En plus d'introduire une nouvelle idée ou un nouveau produit sur un marché différent, vous profiterez également de tous les avantages liés à l'expérience d'une nouvelle culture et d'un nouveau mode de vie.

Article : Est-il facile de transférer votre entreprise à l'étranger?

Pour ce faire, le moyen le plus simple consiste à obtenir un visa start-up ou d’entreprise ; vous aurez le choix parmi une grande variété d’options. Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez envisager de demander un visa start-up, ainsi que certains exemples de pays dans lesquels vous pouvez vous implanter.

Pourquoi demander un visa de start-up ou entrepreneur ?

De nombreux pays offrent des visas pour les investisseurs, qui sont souvent considérés comme le moyen privilégié afin d’obtenir la citoyenneté d’un pays. Ces procédures, souvent connus sous le nom de « visas dorés », permettent aux particuliers d’investir des sommes d’argent considérables (souvent plus de 1 à 2 millions d’euros) dans des projets précis, en échange de permis de séjour et d’un accès à la citoyenneté à part entière. Bien que ceux-ci offrent la meilleure garantie de pouvoir rester et travailler dans un pays, le niveau d'investissement requis constitue un obstacle considérable.

En revanche, les visas start-up ou entrepreneurs sont conçus pour les petites et moyennes entreprises qui souhaitent se lancer ou s’étendre dans un pays. Ces visas ont tendance à être plus à court terme, accordant la résidence soit pour une durée déterminée, soit sur une base continue, mais ils peuvent également offrir un accès possible à une résidence permanente. Les obstacles à l’entrée sur le marché sont généralement moins importants mais nécessitent généralement un projet d’entreprise solide et la preuve de votre capacité à subvenir à vos besoins financiers pendant un an ou plus.

Article : Comment obtenir un numéro de TVA dans un pays étranger pour les entrepreneurs en commerce électronique

Un visa start up ou un visa d’entrepreneur peuvent être un moyen idéal de créer une nouvelle entreprise et une nouvelle vie à l’étranger, de récolter les avantages d’être dans un pays de l’UE ainsi que les avantages locaux procurés aux entreprises étrangères. Outre des éléments tels que la libre circulation des travailleurs et le fonds européen Horizon 2020, vous pouvez également bénéficier d’allégements fiscaux généreux en matière de recherche et de développement, de subventions et autres aides financières, tous conçus pour inciter les entreprises à contribuer au pays d’accueil.

Les meilleurs régimes de visa de démarrage en Europe

Pour les entrepreneurs qui vivent et travaillent déjà dans l'Union européenne, les obstacles au travail et au démarrage d'une entreprise en Europe sont relativement faibles, grâce aux libertés offertes par les accords de la zone Schengen.

Toutefois, pour les personnes qui émigrent en Europe et qui viennent bientôt au Royaume-Uni, les visas start-up et entrepreneur sont un moyen précieux de garantir le droit de vivre et de travailler dans les pays européens. Voici quelques-unes des meilleures options à travers l’UE, des visas technologiques au financement de la R & D en passant par les investissements immobiliers.

Italie

Le Visa pour créateur d’entreprise en Italie est l’un des régimes de visa start-up les plus généreux en Europe. Celui-ci intéressera tout particulièrement les startups souhaitant s’étendre en Italie pour bénéficier d’un financement R & D. Pour être admissible, au moins 15% de vos coûts doivent provenir de la recherche et développement, au moins un tiers de votre équipe doit être titulaire d'un doctorat ou deux tiers d’un Master. De plus, votre entreprise doit déjà posséder une propriété intellectuelle, être âgée de moins de quatre ans et avoir un chiffre d’affaires annuel inférieur à 5 millions d’euros.

Les applications pour le programme italien de visa Startup peuvent être effectuées seules ou avec l’aide d’un spécialiste italien. Pour être éligible, vous devez être en mesure de justifier d’un minimum de 50 000 € d’actions ou de capital-risque. Les candidats retenus pourront vivre et travailler en Italie pendant au moins un an, avec la possibilité de prolonger ce séjour pendant deux ans. Votre entreprise n’a pas besoin d’être basée en Italie, mais doit au moins avoir un siège dans le pays et verser des contributions fiscales.

Article : Comment payer la TVA transfrontalière dans l'UE

Le système actuel de crédit d'impôt pour la recherche et le développement en Italie est disponible pour les entreprises jusqu'au 31 décembre 2020. Ce crédit correspond à 100% des dépenses de R & D pour les nouvelles entreprises jusqu'à un maximum de 20 millions d'euros, avec un seuil minimum d'investissement de R & D de 30 000 euros par année. L’Italie bénéficie également d’un certain nombre de pépinières d’entreprises fournissant un soutien aux nouvelles entreprises, ainsi que d’un généreux système de prêts privés et publics aux entreprises. C’est aussi un pays où il fait bon vivre et travailler, avec une gastronomie, une météo et une culture de renommée mondiale.

France

La France s'est enfin éloignée de son image peu favorable aux entreprises ces dernières années pour devenir peut-être l'épicentre des start-ups technologiques en Europe. Son initiative La French Tech a révolutionné la culture des start-up technologiques dans le pays, en fournissant des pôles de startups dans des villes de toute la France et en fournissant des conseils et des financements inestimables. En complément, le gouvernement français a conçu deux programmes de visas distincts pour les nouvelles entreprises technologiques : le French Tech Visa et le French Tech Ticket.

Contrairement au visa start-up italien, le French Tech Visa couvre un large éventail de situations pour travailler en France. Le French Tech Visa convient non seulement aux propriétaires de start-ups, mais aussi aux investisseurs dans les entreprises de technologie, ainsi qu'aux travailleurs des entreprises de technologie. Il est conçu pour être un programme accéléré facilitant les investissements ou le travail dans une entreprise de technologie, en fournissant aux entrepreneurs ou employés et à leurs familles un permis de résidence garanti de quatre ans.

Le problème pour quiconque souhaite faire une demande de visa French Tech, c'est que vous avez besoin d'un sponsor qui, en tant qu'entreprise, prendra la forme d'un incubateur technologique ou d'un accélérateur.

Article : Démarrer une entreprise en France en 8 étapes

Une fois que vous avez établi un partenariat et que vous avez été sélectionné pour un programme, vous devrez passer par un processus de sélection et confirmation qui décidera si votre business plan et projet sont innovants et complets. Vous devez disposer d'au moins 17 981,60 € de capital pour subvenir à vos besoins pendant la première année et payer 368 € pour l'application. Cependant, l’exigence précédente de qualification minimale pour le Master a été assouplie à partir de la mi-2019, de même que la limite de 100 sociétés qui existait auparavant pour les employés souhaitant un visa French Tech.

Le programme French Tech Ticket est spécialement conçu pour les entrepreneurs qui souhaitent créer une entreprise de technologie en France sans l’engagement à long terme et l’exigence de parrainage du visa French Tech. Les destinataires du French Tech Ticket recevront un visa de 12 mois et pourront également bénéficier d'un réseau de financement et de soutien aux entreprises.

Les entrepreneurs qui souhaitent être sélectionnés pour un visa French Tech Ticket doivent avoir une idée innovante et un minimum de deux co-fondateurs. Un seul de ces fondateurs peut être citoyen français, bien que cela ne soit pas obligatoire. De façon générale, les candidats doivent maîtriser l'anglais et leur start-up doit être leur seul projet et source d'emploi au cours de la période de validité du visa de 12 mois.

Une fois votre idée approuvée, vous pouvez choisir et envoyer votre candidature à trois incubateurs parmi les 40 existants et choisir parmi ceux qui acceptent votre projet. Les candidats au French Tech Ticket bénéficient d’un financement garanti de 57 000 €. Sur ce montant, 25 000 euros sont réservés aux services professionnels, le reste aux dépenses personnelles et aux frais d’incubateur. Si votre entreprise est toujours opérationnelle et en croissance après la première année, vous pouvez faire une demande de résidence de longue durée en suivant une procédure accélérée.

Irlande

L'Irlande offre deux options aux entrepreneurs : le programme Immigrant Investisseur et le programme Entrepreneuriat Start-Up Ces deux programmes ont des exigences de fonds propres légèrement supérieures à celles de systèmes similaires d’autres pays, mais confèrent les avantages uniques de la création d’entreprise en Irlande, notamment un faible taux d’impôt sur les sociétés et une gamme d’incitations fiscales. Les deux visas vous donnent également la possibilité de prolonger votre séjour et de faire une demande de résidence de longue durée.

Le programme Immigrant Investisseur est dans les faits équivalent aux systèmes "Golden Visa" d’autres pays et nécessite un investissement minimum de 2 millions d’euros, qui ne peut pas être un prêt. Cet argent doit être investi dans une entreprise irlandaise nouvelle ou existante, dans un fonds d'investissement établi, dans une fiducie de placement immobilier ou dans un projet communautaire reconnu (jusqu'à 500 000 €) sur une période de trois ans.

Article : Démarrer une entreprise en Irlande en 8 étapes

Le programme Entrepreneuriat Start-Up exige que vous ayez une idée d'entreprise novatrice qui créera au moins 10 emplois et générera au moins un million d'euros de chiffre d'affaires dans les 3-4 ans. Votre siège doit être basé en Irlande et votre entreprise doit être âgée de moins de cinq ans pour pouvoir prétendre à ce projet, dans la mesure où vous êtes déjà basé en Irlande.

Le programme Entrepreneur Start-Up nécessite un capital minimum de 75 000 € et coûte 350 € par demande, tandis que le programme Immigrant Investisseur coûte 1 500 €. Les deux régimes accordent aux demandeurs le statut de résident après deux ans, après quoi vous devrez retourner en Irlande au moins une fois par an. Ce visa peut ensuite être prolongé de trois ans au maximum, après quoi vous pourrez prétendre à un permis de résidence de longue durée. Les membres de la famille immédiate seront également admissibles à ces visas.

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni reste une excellente destination pour les startups, avec des réseaux de startups établis à travers tout le pays, un processus de création de société efficace et un faible taux d'imposition. Ses visas Start-Up et Entrepreneur offrent plus de possibilités que d’autres en termes d’applications, mais sont également moins flexibles en termes de durée de séjour dans le pays et de possibilités de résidence à long terme. Ils sont plus accommodants pour les personnes qui ont étudié dans le pays ou qui disposent d’un capital important prêt à investir.

La Start-Up Visa pour le Royaume-Uni est l'option d'entrée de gamme pour les entrepreneurs qui souhaitent créer une nouvelle entreprise au Royaume-Uni sans un investissement en capital initial important. Pour pouvoir bénéficier de ce visa, vous devez être parrainé par un établissement d'enseignement supérieur du Royaume-Uni (une université, par exemple) ou par une organisation professionnelle ayant déjà soutenu les entrepreneurs britanniques. Cette définition est relativement flexible, mais pourrait inclure des incubateurs, des accélérateurs ou d'autres sources de financement ou de soutien d'entreprises basées au Royaume-Uni.

Article : Comment accepter les paiements électroniques dans le monde entier

Les applications coûtent entre £300 et £500 par personne, selon votre pays d'origine et selon que vous passiez d'un autre visa à celui-ci ou pas. Votre idée d'entreprise doit être évaluée par un organisme agréé et vous devez avoir au moins £945 sur votre compte bancaire pour les trois mois précédant votre demande. C’est toutefois bien inférieur aux exigences en matière de capital de nombreux autres visas et vous pouvez également faire venir certains membres de votre famille. La principale limite de ce visa est que vous ne pouvez rester que deux ans sans possibilité de renouvellement.

Si vous disposez d'un financement initial plus important et souhaitez rester plus longtemps, vous pouvez demander le visa innovateur. Pour recevoir ce visa, votre entreprise doit être approuvée par un organisme agréé et doit constituer une nouvelle idée viable offrant un potentiel de croissance. Si votre entreprise n’a pas déjà été créée avec un autre visa, vous devez disposer d’un minimum de £50 000 de fonds propres et payer entre £1000 et £1300 de frais de dossier, y compris des versements supplémentaires pour chaque autre personne à charge, ainsi qu’un montant supplémentaire pour l’assurance santé.

Les destinataires du visa innovateur ont le droit de rester jusqu'à trois ans et peuvent prolonger ce visa indéfiniment pour une période supplémentaire de trois ans. Il existe un moyen simple de s’établir (autrement appelé « autorisation de séjour indéfinie ») une fois que vous avez vécu et travaillé dans le pays pendant cinq ans, y compris co-dépendants ou personnes à charge (généralement des membres proches de la famille). Vous pouvez créer plusieurs entreprises avec ce visa, mais vous ne pouvez pas travailler pour une autre entreprise qui n'est pas la vôtre ou recevoir des fonds publics tels que des aides au logement ou au faible revenu.

Danemark

Avec une qualité de vie élevée, un écosystème de start-up développé et un soutien important pour les entreprises naissantes, le Danemark devient une excellente destination pour démarrer une entreprise. Le visa Start-Up danois, qui est l'une des options de visa les plus attrayantes pour les entrepreneurs souhaitant se lancer en Europe, est un atout supplémentaire pour attirer des nouvelles entreprises dans ce pays. Les candidats doivent faire approuver leur idée d'entreprise par un groupe d'experts dédié et être en mesure de subvenir à leurs besoins, en démontrant qu’ils ont des économies comprises entre 137 076 DKK et 319 236 DKK, en fonction du nombre de co-dépendants.

Pour pouvoir prétendre au visa start-up au Danemark, vous devez jouer un rôle actif dans la gestion de votre entreprise, présenter votre idée de société, vos produits et vos capacités personnelles, et inclure un business plan complet ainsi qu’une présentation de vos produits. Tous les fichiers doivent être en anglais et vous devez avoir un très bon niveau en anglais. En cas de succès, vous pouvez payer 1 900 DKK pour demander un permis de travail et de résidence, ce qui vous permettra de rester et de développer votre entreprise pendant un période allant jusqu'à deux ans. Cela peut potentiellement être prolongé indéfiniment pour des périodes allant jusqu'à trois ans à la fois.

Article : Comment choisir une application pour créer le site Web de votre nouvelle entreprise?

Le visa pour start-up danois est une option particulièrement populaire en raison de l'absence d'obligation de parrainage. Au Royaume-Uni, par exemple, il est possible que votre parrain vous abandonne à tout moment de votre projet, ce qui peut compromettre votre capacité à rester dans le pays. Ce n'est pas le cas pour la Visa Start-Up danois. Le Danemark bénéficie également d'un soutien important pour les start-ups, notamment des fonds d’investissement, des incubateurs, le fonds danois pour la croissance et l'assistance aux start-ups.

Comment utiliser les visas start-up pour créer une nouvelle entreprise à l'étranger

Il ne s'agit que d'une liste non-exhaustives de certains visas les plus populaires en Europe, de nombreux autres pays proposant également d’autres solutions pour les startups et les entrepreneurs. Quel que soit le pays dans lequel vous souhaitez vous installer, Euro Start Entreprises peut vous aider à démarrer votre activité, en organisant tout, de la création d'entreprise aux comptes bancaires, en passant par la fiscalité et la comptabilité.

Depuis plus de 10 ans, nous avons aidé des milliers d’entreprises à s’ouvrir et à s’étendre dans plus de 30 pays à travers le monde. Nous pouvons concrétiser votre projet de création d’entreprise en Europe. Si vous souhaitez plus d’informations sur la constitution d’une société ou d’une succursale, l’enregistrement d’une adresse professionnelle, l’ouverture d’un compte bancaire, les conseils fiscaux ou l’aide à la recherche d’un comptable agréé, veuillez cliquer sur les liens et nous appeler directement au +33 (0) 1 53 57 49 10. Vous pouvez aussi nous écrire à partir de notre page de contact. Nous proposons également des guides détaillés gratuits pour démarrer une entreprise au Royaume-Uni et en Irlande, que vous pouvez télécharger ci-dessous. Contactez-nous aujourd'hui pour savoir comment nous pouvons vous aider et pour commencer votre projet vers une nouvelle vie à l'étranger.

 

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

 

Démarrer votre société à l’étranger

Télécharger notre guide
sur la création de société au Royaume-Uni


Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

 

back to top
Euro Start Entreprises SARL au capital de 8 000 Euros enregistrée au Registre de Commerce de Paris sous le numéro 500 820 410.
250 bis Boulevard Saint-Germain, 75007, Paris, France.
Tel : (France) 00 33 (0) 1 53 57 49 10
Tel: (UK) 0044 (0) 203 445 0916
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.