Bienvenue

Bienvenue

Welcome

Appelez-nous: UK: 0044 (0) 203 445 0916
FRANCE: 0033 (0) 1 53 57 49 10

5 conseils pour éviter la violation du droit d'auteur pour votre entreprise

5 conseils pour éviter la violation du droit dauteur pour votre entreprise

 

La façon dont nous partageons les choses en ligne dans nos vies personnelles influe souvent notre manière de faire en entreprise. Dans une culture axée sur le contenu, nous sommes nombreux à partager des images et des vidéos sur les médias sociaux sans hésiter ; il en est de même pour les sociétés.

Les flux Facebook, Twitter et Instagram (et même les sites Web des sociétés) sont remplis de photos de magnifiques portraits et de paysages. Voici quelques conseils pour éviter la violation du droit d'auteur pour votre entreprise.

Un grand nombre de publications sur la plupart de ces plateformes peut empêcher les titulaires de droits de prendre des mesures contraignantes contre l’utilisation de celles-ci. Cependant, cela ne signifie pas que l'utilisation d'un contenu qui n'est pas le vôtre est légale, même s’il existe une zone grise.

Comme elles sont plus ciblées qu’un utilisateur lambda, les entreprises doivent réfléchir très précisément à la manière dont elles utilisent en ligne le contenu protégé par le droit d’auteur ; et prendre quelques mesures simples pour éliminer totalement les risques.

Le problème du droit d'auteur sur internet

En dépit de son âge avancé, Internet reste un peu le "Far West" en ce qui concerne le droit d’auteur. Les actions qui seraient considérées comme des crimes dans le monde réel peuvent sembler moins importantes dans le numérique, tandis que le droit d'auteur peut être source de confusion dans un espace où les éléments peuvent être instantanément copiés et partagés. La liberté d’information ainsi que sa disponibilité à tout moment (et le fait que nous l’obtenons la plupart du temps gratuitement) peuvent contraindre les gens à faire fi des règles établies dans le monde des supports physiques.

Article : Comment obtenir un numéro de TVA dans un pays étranger pour les entrepreneurs en commerce électronique

Les lois commencent à changer pour reconnaître cet état de fait et, pour la plupart, elles imposent des restrictions supplémentaires. Le concept d ’«utilisation loyale » (Fair Use) inscrit dans la législation américaine est devenu de moins en moins fiable, alors que la nouvelle directive de l’UE sur le droit d’auteur semble forcer les entreprises à filtrer les publications pour vérifier l’existence de contenu protégé par le droit d’auteur et pour empêcher l’agrégation et la reproduction de contenu. Face à la baisse des revenus publicitaires, les détenteurs de droits cherchent à reformuler leur droit dans l’espace numérique.

Les détenteurs de la plate-forme et la technologie qu’ils utilisent pour identifier les contenus piratés sont les principaux touchés. YouTube est devenu extrêmement agressif dans la suppression de contenus protégés par le droit d'auteur, ce qui a entraîné des frictions avec les créateurs de contenu qui affirment que le système leur est défavorable. La légalité des GIF est, quant à elle floue, certains fournisseurs de GIF s'associant avec des studios hollywoodiens pour tenter de rester dans le droit chemin. Certaines grandes organisations telles que le CIO ont activement interdit la diffusion des contenus GIF, tandis que d'autres sont heureux de fermer les yeux.

La question de l'attribution est au cœur de ce combat. Certains créateurs de contenu soit heureux d’être mentionnés, mais cela peut être difficile à appliquer. Les données qui attribuent une photo ou à une vidéo à un auteur peuvent facilement être supprimées d’un fichier et les personnes qui repostent ne créditent quasiment jamais les auteurs, que ce soit pour des raisons de format ou pour s’approprier le contenu. Avec des millions de messages chaque seconde sur une myriade de plates-formes, les individus et les entreprises sont dépassés.

Conseils pour éviter la violation du droit d'auteur

Les personnes qui partagent des contenus protégés par des droits d’auteur ne sont pas au courant des ramifications juridiques qui pourraient en découler ou agissent avec l’hypothèse qu’une sorte d ’«immunité collective »les protégerait. Après tout, si tout le monde fait la même chose, il est probable que personne ne sera puni pour cela.

Article : Comment choisir une application pour créer le site Web de votre nouvelle entreprise?

Bien qu’il s’agisse d’une approche pragmatique, celle-ci n’est pas en accord avec le droit. À mesure que les plateformes développent de meilleurs moyens pour localiser et identifier le contenu protégé par le droit d'auteur et que la loi rattrape son retard, les entreprises sont exposées à un risque accru.

L’approche la plus simple et la plus efficace consiste à éviter d’utiliser tout ce dont vous n’avez pas explicitement les droits. Ceci inclut les GIF, les images, les vidéos et la musique que vous devriez normalement payer si vous les utilisiez à des fins commerciales. Bien que cela puisse paraître limitant, la bonne nouvelle est qu’il existe de nombreux moyens légaux d’éviter d’utiliser un contenu protégé par le droit d’auteur. Voici quelques exemples pour vous mettre dans le droit chemin.

  1. Produisez le contenu vous-même

Le meilleur moyen d'éviter d'utiliser du matériel protégé est de s'assurer que vous en possédez les droits ! Les photos et les vidéos originales sont toujours bien vues sur les médias sociaux, car elles donnent un visage humain à votre entreprise. De même, des vidéos ou des podcasts réalisés par vos propres moyens permettront de tisser un lien entre vos clients et les employés l’entreprise, vous donnant ainsi un aperçu de ce que vous faites et de la raison pour laquelle vous le faites.

Article : Quels sont les avantages de créer une entreprise en France?

Prendre des photos sur votre téléphone chaque fois que vous visitez un autre site ou effectuez des travaux vous apportera beaucoup de matière pour illustrer vos sites ou blogs et vous permettra de constituer un portfolio pour les personnes visitant vos profils. Des vidéos de qualité professionnelle peuvent également être tournées sur votre téléphone. Pour enregistrer des conversations, vous n'avez besoin que d'un microphone et d'un ordinateur portable pour commencer.

  1. Utiliser du contenu libre de droits

Si vous ne pouvez pas produire votre propre contenu, il existe également de nombreuses options pour obtenir des images ou vidéos libres de droits. Des sites Web tels que Pexels et Pixabay vous permettent de rechercher des images attrayantes et gratuites à utiliser dans un contexte commercial. De même, des bibliothèques de musique libre de droits peuvent être utilisées pour vos vidéos.

Si vous recherchez un contenu vidéo pour illustrer un sujet ou décorer votre site Web, l’intégration d’une vidéo YouTube est généralement acceptable. Les utilisateurs qui ne souhaitent pas que leur travail soit intégré ont la possibilité de le désactiver dans les paramètres de la vidéo.

  1. Payer pour des images / musique

L’inconvénient évident d’utiliser sur des contenus libres de droits est que votre choix sera forcément limité. Si votre entreprise se situe dans un créneau particulier, il n’est pas inhabituel de ne disposer que de quelques images pertinentes à utiliser. Toutes les entreprises similaires peuvent néanmoins également les utiliser. Dans ces situations, il peut être intéressant d’investir dans des contenus tels que des photos payantes.

Des services tels que Shutterstock offrent une variété de packages qui vous permettent de sélectionner des photos dans leur catalogue. Presque tous les sujets sont disponibles et la gamme de photos est suffisamment grande pour que vous ayez rarement à vous soucier de voir votre image ailleurs.

Article : Comment accepter les paiements électroniques dans le monde entier

Une bonne approche consiste peut-être à utiliser des photos payantes pour les publications que vous prévoyez d'être populaires ou si vous souhaitez augmenter la popularité de celles-ci ; et à utiliser des photos libres de droits pour des publications supplémentaires moins importantes à vos yeux. De cette façon, vous pouvez vous assurer que l'essentiel de l'attention retombe sur les publications avec les images de la plus haute qualité.

  1. Faîtes produire des contenus originaux

Bien que les images en ligne payantes soient une option pratique, vous voudrez peut-être être encore plus original. Si vous recherchez quelque chose qui correspond plus précisément à votre marque, vous pouvez, par exemple, commander des photographies, de la vidéo ou de la musique à utiliser dans votre marketing. Cela vous donnera un produit professionnel tout en vous libérant de la responsabilité de créer du contenu, vous permettant ainsi de gagner un temps considérable.

Les studios de production dédiés sont une bonne option, et ont tendance à avoir un large portefeuille pour vous permettre de décider ce que vous souhaitez. Si vous êtes un peu réticent à l’égard de la production de contenu, vous pouvez au contraire choisir de faire appel à un pigiste ou de trouver une personne récemment diplômée d’un cours de création. Leurs services seront probablement moins chers et ils offriront peut-être une énergie plus créative, quitte à ce que cela prenne un peu plus de temps.

  1. Commencez à agir dès maintenant

La violation du droit d'auteur au niveau des médias sociaux et du marketing web est un sujet difficile à conseiller, car la perception est qu'une grande partie est sans danger. Toutefois, des mesures récentes suggèrent que le vent tourne et que les entreprises qui bafouent la loi sur le droit d'auteur en ligne risquent de subir un véritable choc. Prendre des mesures pour résoudre ce problème maintenant ne servira pas seulement à vous mettre du bon côté de la loi; cela vous permettra également de vous distinguer des autres entreprises et de délivrer un message cohérent sur toutes vos plateformes.

Si vous souhaitez plus d’informations sur la constitution d’une société dans toute l'Europe, l'Asie, les Etats-Unis et les Emirats, l’enregistrement d’une adresse de domiciliation, l’ouverture d’un compte bancaire, des conseils fiscaux ou l’aide à la recherche d’un comptable agréé, veuillez cliquer sur les liens ou nous appeler directement au +33 (0) 1 53 57 49 10 ou écrivez-nous à partir de notre page de contact.

 

Télécharger notre guide gratuit sur la creation de société en Irlande

Tout ce qu’il faut savoir sur la création d'une entreprise dans l'une des principales destinations pour les affaires dans le monde

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

Invalid Input

 

back to top
Euro Start Entreprises SARL au capital de 8 000 Euros enregistrée au Registre de Commerce de Paris sous le numéro 500 820 410.
250 bis Boulevard Saint-Germain, 75007, Paris, France.
Tel : (France) 00 33 (0) 1 53 57 49 10
Tel: (UK) 0044 (0) 203 445 0916
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.