Bienvenue

Bienvenue

Welcome

Appelez-nous: UK: 0044 (0) 203 445 0916
FRANCE: 0033 (0) 1 53 57 49 10

Pas de panique ! Voici les opportunités post-Brexit

les opportunités post BrexitQue vous ayez une entreprise déjà implantée au Royaume-Uni ou si vous songez à y créer une société, vous sentez peut-être un peu pris au dépourvu après les résultats pro-Brexit. Mais ne paniquez pas. Tout n'est pas perdu. Alors que la Grande-Bretagne commence lentement à faire ses valises et à agiter son mouchoir en signe d’adieu à l'UE, de nombreuses opportunités existent dans d'autres pays pour les entrepreneurs qui souhaitent rester dans l'UE.

L’Irlande

L'Irlande est peut-être un petit pays, mais l'économie du Tigre celtique est soutenue par les investissements étrangers, la faible imposition des sociétés et une approche commerciale libérale. En plus d'être anglophone et de sa proximité avec le Royaume-Uni, l'Irlande a l'avantage d'être encore dans l'UE et d’utiliser l’Euro comme monnaie.

L'Irlande est également parfaitement positionnée comme tête-de-pont commerciale entre l'Europe et les États-Unis. Le pays a aussi un environnement fiscal particulièrement intéressant. Le gouvernement irlandais a rationalisé son infrastructure réglementaire en une seule administration : - l'Autorité de régulation des services financiers irlandais (FSRA). Le régime général est relativement ouvert et il n'y a pas de restrictions concernant l’investissement étranger. Capital et dividendes peuvent être librement rapatriés et l'Irlande a des conventions fiscales bilatérales avec de nombreux pays ; ce peut donc l'endroit idéal pour créer une entreprise.

Les autorités irlandaises, en coordination avec l'Union Européenne, offrent également un large éventail de mesures incitatives pour les investisseurs internationaux, y compris des subventions en capital afin d’investir en terrains, bâtiments, installations et équipements, mais aussi des aides à l'emploi, à la formation ainsi qu’à la recherche et développement.

La France

Malgré le fait que de nombreux entrepreneurs ont été rebutés par la France par le passé en raison de sa réputation bureaucratique, les réformes récentes faites pour aider les start-ups ont fait de « la belle France » un pays plus attrayant pour les entrepreneurs.

Le système des formalités de création d’entreprise a été simplifié et il est maintenant possible de créer une société opérationnelle en quelques semaines pour un non-résident. Les liens avec les autres pays de l'UE sont solides et la France est géographiquement voisine de l'Espagne, l'Allemagne, la Suisse, la Belgique, l'Italie et de Luxembourg. Cela en fait un emplacement commercial incroyablement pratique pour accéder au reste du marché européen. N’oublions pas le taux avantageux à 15% correspondant au taux d'imposition réduit pour les sociétés ainsi que des formalités d’enregistrement à la TVA peu complexe (et de fait beaucoup plus facile qu’en Irlande).

Article: Démarrer une entreprise en France en 8 étapes

La France est également l'un des leaders mondiaux en ce qui concerne l’incubation des start-ups technologiques et encourage les idées et business modèles novateurs. Des pôles de création de start-ups apparaissent partout dans le pays, en particulier à Paris où d'énormes centres dédiés à aider les entrepreneurs à décoller attirent les investisseurs du monde entier.

Rester au Royaume-Uni

Alors que dire à ceux qui ont besoin de garder leur entreprise au Royaume-Uni ou à ceux qui doivent mettre en place une société en Grande-Bretagne ? Premièrement, le gouvernement britannique n'a pas encore enclenché le fameux «Article 50» ; départ officiel du divorce avec l’Union Européenne . Il n’y a donc pas de processus de Brexit officiellement commencé. Quand (et si) il démarrera, il faudra au moins deux ans de négociations jusqu’à sa mise en œuvre. Pendant ce temps le Royaume-Uni restera partie intégrante de l'UE. Donc, il n'y a rien à craindre à court et moyen terme.

De plus, le Ministre des Finances George Osborne a confirmé son souhait de réduire l’impôt sur les société (IS) afin de soutenir l’investissement en Grande-Bretagne suite au résultat du dernier référendum.

Il souhaite réduire le taux d’IS en deçà de 15% (soit plus de 5 points de de moins que taux actuel à 20%) ce qui ferait de la Grande Bretagne le pays le plus attractif en terme de fiscalité sur les société en Europe.

Si vous pensiez ouvrir une entreprise au Royaume-Uni, cette option est toujours faisable et viable. Le Royaume-Uni devra attirer plus d'entreprises pour soutenir sa croissance et récupérer une partie des pertes qui ont eu lieu lors de l'annonce du résultat du référendum. Il pourrait donc y avoir de nouvelles incitations à venir pour les investissements étrangers. Bien sûr, l'économie va subir le choc de la décision du jeudi 23 juin (George Osbourne a déjà déclaré que des mesures d'austérité devront être prises) et la livre sterling a plongé brutalement à son plus bas cours depuis plus de 30 ans. Malgré cela, le Royaume-Uni est et reste encore une puissance économique de premier plan. Les nouveaux dirigeants à venir vont tout simplement devoir travailler très dur notamment en ce qui concerne la négociation de nouveaux accords commerciaux avec le reste du monde afin de garder la Grande-Bretagne aux premières places des puissances mondiales.

A court terme, néanmoins, le choc se fait ressentir mais doit être envisager comme une opportunité. Comme nous l’a écrit l'un de nos clients étrangers qui possède déjà une entreprise au Royaume-Uni : « Avec le Royaume-Uni qui quitte l'UE, je veux être sûr que mes opérations commerciales dans l'UE ne sont pas interrompues. Je vois cela comme une occasion de commencer à élargir et développer mon entreprise dans l'UE ».

Face à l'adversité, il y a toujours des opportunités pour les entrepreneurs avisés.

Pour plus d'informations sur la façon d'ouvrir une société en Irlande, en France ou dans 30 autres pays à travers le monde, ou pour les services de domiciliations, les services liés à la TVA et des conseils fiscaux, appelez-nous au +33 (0) 1 53 57 49 10 (France) ou au +44 (0) 203 445 0916 (Royaume-Uni) ou bien écrivez-nous et nous serons heureux de vous aider à trouver la meilleure solution pour vous et votre entreprise.

back to top
Euro Start Entreprises SARL au capital de 8 000 Euros enregistrée au Registre de Commerce de Paris sous le numéro 500 820 410.
250 bis Boulevard Saint-Germain, 75007, Paris, France.
Tel : (France) 00 33 (0) 1 53 57 49 10
Tel: (UK) 0044 (0) 203 445 0916
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Offcanvas Module

Our themes are built on a responsive framework, which gives them a friendly, adaptive layout

Les cookies sont de petits fichiers texte que votre ordinateur télécharge à chaque fois que vous visitez un site Web. Lorsque vous retournez sur des sites Web, ou que vous vous rendez sur des sites Web utilisant les mêmes cookies, ceux-ci reconnaissent ces cookies et donc votre ordinateur ou votre périphérique mobile